Description du projet Idex Impulsion « Sciences participatives : nouvelles
perspectives épistémologiques sur l'objectivité scientifique »

La question de la nature et des sources de l’objectivité scientifique
est une question d’autant plus centrale que ses enjeux dépassent
aujourd’hui très largement la sphère académique, l’objectivité
étant considérée comme le fondement de l’autorité de la science dans
nos sociétés, et donc de la confiance que lui accorde le public. A
l’heure où nombre de décisions politiques mobilisent des éléments
d’expertise scientifique, les interrogations sur la nature, mais aussi
les limites de l’objectivité, sont devenues saillantes dans les débats
publics. Particulièrement actives et prometteuses sont les approches
philosophiques récentes qui invitent à dépasser la vision traditionnelle
de l’objectivité comme « point de vue de nul part » pour développer
des conceptions de l’objectivité qui fassent droit à l’existence de
plusieurs perspectives scientifiques sur un même sujet, cette pluralité
n’étant alors plus vue comme une menace.

Ce projet de recherche relève de ces nouvelles approches et a pour
objectif d’analyser, d’un point de vue épistémologique, le bien
fondé des appels à une plus grande implication des citoyens dans les
processus même de production de connaissances et d’expertise
scientifique (appel fortement présent au niveau européen avec la notion
de RRI « Responsible Research and Innovation » transversale à H2020).
Une telle ouverture est-elle susceptible, ou non, dans certains domaines,
d’améliorer l’objectivité des résultats d’une enquête
scientifique ? Plus précisément, quelles formes l’implication de
citoyens doit-elle prendre pour optimiser les conditions épistémologiques
garantes de l’objectivité scientifique ? L’objectivité scientifique
doit-elle dès lors être pensée sous une forme plurielle ? 


Procédure de candidature pour un post doc d’un an associé au projet, à
partir de septembre ou octobre 2018 (Université de Lyon, laboratoire
IRPhiL)

Profil recherché:  Doctorat en philosophie des sciences (sur des
thématiques en lien avec celles du projet). Maîtrise de l'anglais.
Résidence à Lyon au moins deux jours par semaine.

Date limite de soumission: 30 avril 2018

Le dossier de candidature doit être soumis sous forme d’un fichier
unique pdf à  stephanie.ruphy@univ-lyon3.fr


Le dossier de candidature doit comporter une lettre de motivation, un CV
avec liste de publications, un écrit de 10 000 mots environ (article ou
chapitre de thèse) ; une description du projet de recherche de 1000-1500
mots  ;  deux lettres de recommandation qui doivent être envoyées
directement par leurs auteurs à stephanie.ruphy@univ-lyon3.fr


 Pour toute demande de renseignement complémentaire, merci de contacter 
stephanie.ruphy@univ-lyon3.fr